Tribune libre

Automobile : Carmudi.cg livre la nouvelle saison de véhicules africains

Automobile : Carmudi.cg livre la nouvelle saison de véhicules africains

Lors de la conférence de presse organisée à Brazzaville, l’entreprise de location et de vente de voitures a présenté en exclusivité la nouvelle série de voitures qui accompagnent les Diables Rouges.

Il fallait frapper un grand coup. Ce fut chose faite ! Alex Kitio, Area Manager de Carmudi Cameroon & Congo a, pendant la conférence de presse organisée au pays de Denis Sassou Nguesso, présenté les premières voitures pas encore explorées au Cameroun. Des Papa Mobiles, des Cuisses de Poulets, des Sarcophages, des Jolis Bébés-Jolis Cœur, des Prédatrices… sont entre autres les seules productions occidentales retrouvées en Afrique et en exclusivité au Congo Brazzaville. Le Cameroun ne peut s’en vanter autant. Entre 2012 et 2013, l’on annonçait au Cameroun, précisément dans la zone industrielle de Douala-Bonabéri, l’implantation d’une usine de montage de véhicules construits par des chinois. L’écho est passé sous silence jusqu’au déclin total. Hélas !

Au Congo par contre, la réalité a été pointée du doigt et caressée de la paume de main. Des voitures rivalisant de loin d’avec celles des asiatiques. Et pour exclusivité, c’est sur www.carmudi.cg que les premiers et uniques modèles ont été et sont présentés. Alex Kitio a tenu à préciser que la politique des prix adoptée au Cameroun serait idempotente au Congo, avec certes quelques marges réduites en fonction de réalités fiscales (impôts, TVA, douanes…) y rencontrées. « L’objectif n’est pas de créer une scission entre les deux pays, mais de répondre à des besoins réels dans chacun. L’extension du réseau Carmudi vise à combler les désirs tant des camerounais que des congolais. Maintenant en fonction des réalités de chaque pays, chacun réalise son affaire », a-t-il clarifié.

Pour sûr, c’est la quasi majorité du peuple brazzavillois qui a apprécié l’innovation et l’arrivée d’un site qui promeut des voitures qu’ils reconnaissent et aiment. Seul bémol dans toute cette extase jubilatoire – depuis le premier jour de la conférence – c’est la non inclusion de l’équipe nationale du Congo Brazzaville qui aurait pourtant pu promouvoir ces véhicules à la CAN 2015. Les démarches n’ayant pas abouti, les dossiers ont été rempilés. Avec la double victoire de l’équipe congolaise qui accède aux quarts de finale après 41 années dans l’ombre, escomptant les voir accéder aussi aux demi-finales, il y a fort à parier que les congolais qui aiment les choses “kitoko” achèteront encore plus de voitures conçus pour eux. Carmudi.cg est là pour eux aussi.

 Gaspard Ngono

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.