Tribune libre

Récompense : Chantal Biya, ambassadrice du numérique pour la femme africaine

Cameroon’s First Lady Chantal Biya waves during the leaving ceremony for Pope Benedict XVI at the airport in the capital Yaounde, March 20, 2009. A Vatican document coinciding with Pope Benedict’s trip to Africa says « outside forces » are complicit with corrupt leaders to fuel wars, traffic weapons and back politicians irrespective of human rights and democracy. The pope left Cameroon on Friday en route for Angola. REUTERS/Finbarr O’Reilly (CAMEROON RELIGION SOCIETY)

La Première Dame du Cameroun a reçu une nouvelle distinction ce mercredi 16 août. Chantal Biya a été désignée ambassadrice du numérique pour la femme africaine par le Comité Exécutif de l’Association Diaspora et Investissement, basée en France. En marge de cette autre distinction honorifique, Chantal Biya a également reçu le trophée du Leadership africain féminin, édition 2017.

La Première Dame est depuis de nombreuses années, la marraine du projet d’arrimage des femmes et des jeunes aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC), à travers l’opération 100 000 femmes horizon 2012. Opération grâce à laquelle des centaines de femmes ont déjà reçu la formation dans le domaine.

Ces distinctions s’ajoutent à de nombreuses autres qu’a déjà reçu la présidente des Synergies Africaines contre le VIH/SIDA et les souffrances. Notamment : Ambassadrice spéciale de l’ONUSIDA, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, Commandant de l’Ordre international de la protection civile… pour ne citer que celles-là.

Lutte contre le VIH/SIDA et les souffrances, aide aux couches sociales défavorisées…, sont autant d’œuvres de la Première Dame du Cameroun qui lui valent à coup sûr autant de reconnaissance, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du pays.

Source : Actu Cameroun