Allo Doc !

Santé : La Fondation MTN soutient la réparation des fistules obstétricales au Cameroun

La Fondation MTN, première fondation d’entreprise créée au Cameroun, annonce le lancement d’une campagne de réparation des fistules obstétricales dans le Grand Nord du Cameroun.

Le Sous-Directeur de la Santé de Reproduction du Ministère de la Santé Publique, Dr Moluh Seidou a ouvert la campagne à l’hôpital Protestant de Ngaoundéré. Les opérations prévues du 7 au 11 août 2017 vont se dérouler dans cet hôpital, grâce au partenariat entre le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et la Fondation MTN.
La fistule obstétricale est une lésion généralement causée par un accouchement prolongé et difficile. De toutes les infirmités liées à la grossesse, elle est celle qui cause le plus de ravages. Les femmes qui en souffrent sont souvent rejetées par leurs familles et stigmatisées par la société. A l’occasion de cette campagne, une trentaine de femmes vont être opérées gratuitement. Elles sont issues des régions de l’Extrême-Nord, du Nord et de l’Adamaoua, et sont totalement prises en charge en termes de déplacement, hébergement, soins de santé, assistance psychologique et socioéconomique.
Elles pourront ensuite retrouver une vie normale en société, comme la centaine d’autres dont les fistules ont été réparées lors de la première phase lancée en juin 2014. Cette deuxième phase vise 55 femmes dont 20 ont déjà été opérées.
Dans l’optique d’améliorer la sensibilisation autour du sujet, les médias de la région de l’Adamaoua ont pris part à un atelier d’imprégnation organisé ce 7 août 2017 par la Fondation MTN, à la Délégation régionale de la Santé. Les fistules obstétricales étaient au centre des échanges grâce aux experts de la Santé, de l’UNFPA, des ministères de la Santé publique et de la Promotion de la Femme et de la Famille.

La réparation des fistules obstétricales est l’un des volets du partenariat innovant conclu en novembre 2013 entre le Fonds des Nations Unies pour la Population et la Fondation MTN, en vue de la réduction de la mortalité maternelle au Cameroun. Ce partenariat inclut également l’équipement de 03 écoles de sages-femmes à Bamenda, Garoua et Yaoundé, ainsi que la rénovation de maternités dans les régions de l’Est, du Nord et de l’Extrême-Nord.

Source : 237online.com